E-CONTROL, c'est aussi : ELECTRIQUE | GAZ | PEB | ASCENSEUR
Forgot your your password?

Types de contrôles

Le contrôle d’ installations gaz (gaz naturel, butane ou propane) permet de prévenir des fuites de gaz, des explosions ou incendies, qui peuvent être provoquées en cas d’installation de gaz non conforme.

Chaque année, il y a de nombreux blessés ainsi que des décès suite à des accidents provoqués par le gaz.
Faites contrôler votre installation de gaz régulièrement pour plus de sécurité !

Le contrôle d’ installations gaz est obligatoire partout en Belgique avant l’ouverture d’un compteur (pour toute installation de gaz ou renouvellement).
Ce contrôle doit être certifié par organisme habilité.

Il existe quatre types de gaz pour lesquels nous effectuons des contrôles :

Gaz naturel

Aussi connu sous le nom de « gaz de ville » est composé principalement de méthane, c’est un gaz qui comporte de nombreux avantages écologiques. Il est de plus en plus utilisé par les ménages.
Financièrement c’est le moins cher des gaz utilisés à des fins d’utilisation résidentielle.

Butane

Examen de conformité avant mise en usage, en cas de modification importante ou d’augmentation notable de l’installation électrique existante
(RGIE art.270)

Propane

Le gaz propane est produit à base de pétrole aussi, mais il se vaporise à des températures très basses et est donc généralement utilisé à l’extérieur (citernes par exemple).
C’est un gaz liquide qui est transformé en gaz à l’intérieur de son récipient.

A savoir que ce gaz ne contient pas d’eau et donc ne constitue aucun risque de rouille dans les citernes.

LPG

Le LPG, aussi connu sous le nom de Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL), est un mélange de propane et de butane ainsi qu’une infime partie de butadiène. Ce gaz est disponible dans des stations-service.
C’est un gaz essentiellement utilisé en tant que carburant ou combustible (interdit en usage domestique) et est prélevé sous forme liquide pour être ensuite transformé en gaz une fois en dehors de son récipient (citerne/tank), mais toujours dans sa conduite.
Le LPG est surtout utilisé pour des véhicules à moteur comme les clarks, voitures ou dans des installations mobiles telles que des rôtisseries de poulets, foires, etc.

L’avantage majeur du propane/butane/LPG est qu’ils sont facilement stockables et transportables.

Les 4 types de contrôle de gaz

1. Le contrôle dans le cadre de l’ouverture d’un nouveau compteur

A savoir que ce contrôle est obligatoire dans les trois Régions du pays.

Lors du contrôle de gaz pour un nouveau compteur c’est-à-dire lorsque vous le mettez en service, le contrôleur viendra vérifier différents points :

  • si les installations de gaz sont conformes
  • si les raccordements sont correctement effectués
  • si les appareils fonctionnent avec un rendement maximal
  • le placement des tuyauteries
  • la perte de charge par rapport aux diamètres des canalisations
  • l’amenée d’air pour les appareils
  • l’évacuation des gaz brulés
  • la vérification de l’aménagement de l’équipement des locaux, notamment en ce qui concerne la résistance au feu;
  • la surpression statique
  • Le facteur de dilution
  • La dimension du conduit d’évacuation

Les schémas isométriques (schéma des conduites de gaz et des appareils fonctionnant au gaz) sont compris dans le tarif lors de ce contrôle.

Il doit être réalisé par un organisme ou un installateur habilité.

2. Le contrôle pour prime, pompiers et assurance.

Ce contrôle ne requiert pas de schéma isométrique (schéma des conduites de gaz et des appareils fonctionnant au gaz).

Vous êtes dans l’obligation d’effectuer un entretien tous les trois ans si vous êtes situés en Région Wallonne et en Région Bruxelles-Capitale et tous les deux ans si vous êtes situés en Région Flamande.

A noter que ces frais d’entretiens (réalisé par un chauffagiste) sont déductibles fiscalement.

Des primes sont également attribuées pour le remplacement d’anciennes chaudières (consommation excessive et polluante), par votre fournisseur de services (Ex : Sibelga, Electrabel, Distrigaz,..)

Une réduction d’impôt et éventuellement une prime énergie régionale sont attribuées sur les éléments suivants :

Renseignez-vous sur les primes auxquelles vous pourriez prétendre auprès de votre région sur les liens suivants :

3. Le test d’étanchéité

Ce test est important dans la mesure où il permet de vérifier que le passage du gaz dans les conduites s’effectue correctement et sans fuite.

La conduite sera mise sous pression avec de l’air ou un gaz inerte (par exemple de l’azote).La pression d’épreuve sera établit à 100 mbar (dans certains cas 150mbar), avec une tolérance de ± 10 mbar.

A savoir que la pression des tests s’adapte au matériel existant.
Après une période d’attente permettant la stabilisation et, éventuellement la correction de la pression d’essai, nous analysons le maintien pendant une période suffisante d’une pression stable (tolérance zéro pour une nouvelle installation, et tolérance 1 litre/heure pour une installation existante) indiquée au manomètre de contrôle.

4. Le contrôle d’installation gaz propane avant premier remplissage de citerne

Comme son nom l’indique, ce contrôle ne s’applique qu’aux contrôles des installations fonctionnant au gaz propane.

Celui-ci est obligatoire et doit s’effectuer en aval de la citerne de gaz propane quel qu’elle soit (chaudière, chauffe-eau, taque de cuisson, convecteur etc.).

Ce type de contrôle est normalement à réaliser avant le premier remplissage de la citerne et ne se fait qu’une seule fois.

Si toutefois vous n’aviez pas encore réalisé ce contrôle, nous pouvons le réaliser pour vous, même si la citerne a déjà été utilisée, qu’elle soit pleine ou non.

Vous avez d’autres questions ? Rendez-vous sur la page « F.A.Q. ».